Merci pour tous vos messages que vous me faites parvenir à chaque jour. Avec l’accord de Karine, voici ses 2 messages:

Premier de 2:

« Salut Daniel!

Je tenais à te remercier pour ta conférence d’hier à Paris. J’ai du partir avant la fin pour aller récupérer ma fille et je n’ai pas pu profiter de la totalité de ton intervention, j’achèterai très certainement tes livres …

Tu es une personne très inspirante et ton histoire fait terriblement echo a la mienne. Ma sortie de zone a été assez violente, elle n’était pas professionnelle mais personnelle. Ça faisait 7 ans que j’étais dans une relation toxique dont je ne comprenais pas tout .

C’est la naissance de ma fille qui m’a ouvert les yeux sur ce que j’endurais depuis des années. Je suis partie du jour au lendemain. J’ai quitté l’appart de 100m2 refait a neuf, le mari, la voiture …Le materiel n’a plus eu la moindre importance à partir du moment où j’avais compris que je n’étais pas en phase avec moi même. La séparation a été très difficile, mon ex-conjoint ne voulant pas se séparer il m’a fait la vie impossible .

Le seul élément où je suis en désaccord avec toi c’est que malgré les difficultés (qui ont été nombreuses) à AUCUN moment je n’ai douté du bien fondé de ma décision. La liberté, la tranquilité, la joie, ressenties au quotidien ont été les meilleurs indices pour réaliser que c’était la meilleure décision de ma vie .

Merci pour ton témoignage, ton énergie et pour ton temps !

Amicalement

Karine

Paris »

Deuxième message de deux:

« Bonsoir cher Daniel,
Chose promise chose dûe !
Je n’ai pas pu assister à la totalité de ta conférence (et je le regrette vraiment), mais les quelques moments auxquels j’ai pu assister ont fait un réel écho en moi. Je fais partie de ces personnes libres et intellectuellement insatiables qui considèrent qu’une vie est bien trop sacrée pour n’en faire qu’un seul métier. Aujourd’hui je suis statisticienne, mais ca ne m’empêche pas de rêver d’ouvrir mon propre café (mes racines brésiliennes me rattrapent), de m’imaginer ouvrir une boulangerie ou encore de penser à la décoration de mon herboristerie quand je serai vieille, pleine de cheveux blancs qui seront les marques de ma sagesse.
Comme je te l’ai dit dans mon message précédent, ma sortie de zone de confort a été très violente car il s’agissait de mettre fin à une relation toxique. Je ne sais pas quelles sont tes connaissances en psychologie et à quel point tu cernes ce sujet, mais j’aimerais te parler de la difficulté de sortir d’une relation amoureuse avec un manipulateur-pervers-narcissique (MPN qui peut être homme ou femme).
En quelques mots, ce sont des personnes ayant subi un traumatisme d’enfance et ayant créé une dualité dans leur esprit « dominer ou être dominé » et qui ont décidé de dominer. Ils sont anesthésiés de leurs émotions, mais les jouent très bien. Ils cherchent comme partenaire de vie des personnes « rayonnantes » : soit des personnes très intelligentes, soit très belles, soit très humaines, soit tout à la fois. Ce choix se fait dans un double objectif : briller en société grace à leur conjoint mais également puiser dans leur énergie vitale pour calmer leurs angoisses et nourrir leur noirceur. Les MPN sont des personnes qui ne s’aiment pas, je dirai même qu’elles se déstestent, mais par des mécanismes psychologiques de protection ils préfèrent projeter cette haine envers leur conjoint. Dans l’initmité, une fois la porte fermée, ce sont de vrais monstres, que malheureusement ils n’ont absolument aucune conscience d’être. Ils sont menteurs, manipulateurs, peuvent dire tout et son contraire, nier tout en bloc. Mais leur grande force vient de leur sensibilité qu’ils utilisent à mauvaise escient : à cerner les rêves les plus profonds et les plus importants de leur conjoint.
À quoi bon ? Au moment où ils voient le conjoint déterminé à partir, en une fraction de seconde et pendant quelques jours, ils se transforment en être idéal tant rêvé et tant attendu par le partenaire.
Cette relation génère évidemment un mal être chez la victime, mais c’est un mal être beaucoup plus compliqué à cerner que dans un simple travail qui ne nous plaît plus, parce que ce mal être est ambigüe. Il y a tout un tas de sentiments qui se mélangent:
– la frustration/colère d’être dégradé/humilié/insulté par l’autre
– la tristesse de voir que le temps passe et que rien ne s’arrange
– la frustration de voir qu’aucune des promesses faites pendant le moment idillique n’est JAMAIS du grand jamais tenue
– la loyauté envers l’engagement promis
– la complicité créée malgré tout avec la personne
– le BONHEUR indescriptible ressenti lorsque le MPN devient la personne rêvée
Le point sur lequel je tenais à attirer ton attention et pour lequel que je crois tu prendras beaucoup de plaisir à creuser, c’est que la sortie de zone dans cette situation est très difficile pour la victime. Pour quelle raison ? Parce que très souvent, lorsqu’une victime choisit un conjoint MPN, il a de grandes chances qu’un de ses deux parents, ou les deux parents, ou la personne qui a élevé la victime soit un MPN. Qu’est ce que cela implique ? Que si la personne décide de faire une « sortie de zone » et de quitter son compagnon toxique sans se poser un profond questionnement sur elle même, elle finira par attirer ou choisir un MPN comme partenaire à nouveau.
Qu’est ce que cela implique d’avoir un parent MPN ? Un parent toxique est une personne qui n’a ABSOLUMENT pas conscience qu’il est un parent. À partir du moment où son enfant atteint l’âge mental auquel le parent toxique est bloqué (souvent entre 6 et 10 ans) l’enfant devient alors un rival. Le parent toxique va tout faire pour le rabaisser, le dénigrer, l’humilier.
Mais le plus grave est que le parent toxique va surtout lui enlever tous ses mécanismes de défense, et il va apprendre à l’enfant à se laisser faire. D’où la difficulté plus tard de faire une « sortie de zone » de cette relation toxique, parce que l’adulte dans ce contexte précis au-délà de la familiarité de la situation, on lui a appris à ne pas se défendre, et dans ce cas partir est une forme de défense.
Je ne sais pas comment tout ce que je viens de t’écrire peut t’aider, mais je sais que ton rayonnement s’il est orienté, complété par cet aspect que je viens de t’évoquer pourra aider beaucoup de gens. Je te conseille quelques livres qui sont vraiment top sur le sujet :
– Mettre un pervers narcissique en échec et mat
– Parents toxiques
– Pourquoi penser trop rend manipulable ?
– Divorcer d’un manipulateur, un emploi à temps plein.
De façon générale je te conseille les ouvrages/conférences de Christelle Petitcollin qui est spécialiste sur le sujet.
Si tu as des questions, des points que tu veux évoquer plus longuement n’hésite surtout pas. Je serai ravie de connaitre la fin de ta sortie de zone et comment tu as fini par devenir déneigeur?
Mais également comment tu es passé de déneigeur à conférencier ?
Lumineuse semaine à toi
Karine
Paris»
Tu crois que ce témoignage fait du sens et qu’il pourrait aider quelqu’un dans ton entourage? Alors merci de PARTAGER!!!!
Sed risus id, felis ut venenatis Donec Praesent

Saisis ton adresse courriel pour recevoir GRATUITEMENT

 

le LIVRET PDF des 5 MAUVAISES RAISONS
pour effectuer un changement de vie 

une vidéo qui t'aidera assurément à effectuer ton changement désiré 

+

 
la préface du livre Sorties de Zone écrite par Annie Brocoli

 

Vous êtes bien inscrits. N'oubliez pas de confirmer votre adresse pour obtenir les cadeaux.

Enter your email address to receive FOR FREE!!:

 

 The 5 wrong reasons to make a change in your life 

A video helping you to make the change you want!  

 

You have Successfully Subscribed!